KYSTES DE NAISSANCE

Préambule

Fréquents mais souvent méconnus, les kystes et fistules congénitaux de la tête et du cou sont visibles dès la naissance ou découverts à l’âge de quelques mois.

Kystes de la queue du sourcil

Il se présente comme une petite masse arrondie et rénitente située à la jonction fronto-malaire, soit sur le versant palpébral des sourcils, soit sur le versant frontal.

L’exérèse du kyste est habituellement facile.

Kystes intersourcilier, dos du nez

Le mode de révélation le plus fréquent est une masse plus ou moins rénitente, située au niveau glabellaire. Parfois on se trouve en présence d’une surinfection qui se manifeste soit par une tension de cette masse, qui devient rouge, chaude, voire douloureuse, soit, plus fréquemment, par une fistulation.

Toute lésion du dos du nez doit être suspecte d’extension intracrânienne et doit donc obligatoirement comporter un bilan d’imagerie (TDM et/ou IRM).

Le traitement de ces kystes et fistules du dos du nez est chirurgical, par exérèse complète de ce dernier et/ou de tout le trajet fistuleux.

Il existe un orifice fistuleux mais qui est alors toujours borgne, sans ouverture dans le conduit auditif externe, contrairement aux anomalies de la première fente.

Le traitement en est simple, c’est une exérèse chirurgicale.

Demande D'informations

Pour plus d’informations, contactez le Docteur Delphine Haddad par mail : dr.delphine.haddad@me.com.

(Réponse sous 48 heures)